Doigts bineurs (la paire)

377,00  HT

Les doigts bineurs sont sûrement le meilleur investissement du maraîcher, de part leur efficacité et leur polyvalence pour le désherbage sur le rang.

Les doigts bineurs sont sûrement le meilleur investissement du maraîcher, de part leur efficacité et leur polyvalence pour le désherbage sur le rang. Ils amènent une petite révolution sur les fermes qui s’équipent. Ils s’utilisent sur des adventices au stade filament ou au stade cotylédon ; une fois les vrais feuilles apparues, il n’est plus très efficace. Bien utilisé, c’est un outil particulièrement performant, qui fait gagner un temps fou (plusieurs centaines d’heures) et permet une bonne maîtrise des adventices, ce qui permet aussi d’améliorer ses rendements car c’est un aspect très important dans la réussite ou/non d’une culture. Un outil donc indispensable pour le professionnel soucieux de gagner du temps (pour produire plus ou pour travailler moins !) Ils sont efficaces sur : salade, choux, poireau, pomme de terre, courge et courgette (une ou deux vraies feuilles), maïs, haricot, betterave, fenouil, épinard, blette,… bref sur presque toutes les cultures maraîchères et dans tous types de sols. Pour vous donner un ordre d’idée : en passant au bon stade, une fois tous les 10 jours maximum, on peut réduire le désherbage manuel à 5 min max par rang de 50 m pour toutes les cultures plantées, voire arrêter totalement le désherbage manuel !!!! (Je ne passe jamais à la main sur haricot, courge, courgette, maïs). Utiliser en combinaison avec les rasettes orientables et les disques billonneurs, ils permettent de désherber totalement (entre les rangs et sur le rang) plus de 1.000 m² en une heure de travail ! Bref vous l’aurez compris, comme tout ceux qui se sont équipés, JE SUIS FAN !!!

Fixation et réglages

Pour qu’ils fonctionnent bien, un réglage précis est indispensable. Les premiers réglages se font à l’aise sur le bord du champ. Fixez un doigt bineur devant la barre et le deuxième derrière, puis réglez la largeur pour la plupart des cultures. Les doigts doivent se croiser sur un axe d’environ 5 mm (voir photo zoom), sauf dans le cas particulier des cultures bien développées comme la salade (on peut passer une première fois avec les doigts croisés après 10 jours de repiquage environ puis repasser à mi-parcours quand la salade fait 10 à 15 cm de diamètre dans ce cas, on écartera les doigts bineurs d’environ 10 cm). Puis on règle la profondeur : on fait ce réglage en dernier une fois la K6N positionnée sur la butte à biner (pas trop près du bord du champ car la hauteur de buttes est plus faible sur les premiers mètres). Laissez tomber (coulisser) les doigts bineurs dans la noix de serrage, leur propre poids va les poser sur le sol, le caoutchouc doit être légèrement plié (voir photo zoom), on pose les deux doigts bineurs et on fait une moyenne des deux profondeurs (car souvent ils se sont enfoncés de manière légèrement différente), il est impératif de faire cette moyenne et de fixer les deux doigts à la même profondeur ! Après il ne reste qu’à prier et à faire un test…. Ça fait peur la première fois mais si on respecte les conseils ci-dessus, il n’y a pas de mauvaise surprise, faire un essai sur les deux premiers mètres et ajuster le réglage. Les doigts ne doivent pas passer sous les mottes, si c’est le cas les remonter de quelques centimètres ; si les doigts ne grattent pas assez de terre, les descendre un peu… Le binage de précision et particulièrement les doigts bineurs demandent des réglages fins et précis, nous vous conseillons de suivre une formation ou d’aller échanger et pratiquer avec des maraîchers qui maîtrisent déjà ces techniques ! Attention : on utilise souvent les doigts bineurs en combinaison avec les disques billonneurs, dans ce cas il faut régler l’angle des disques en fonction du buttage/réchaussage souhaité dans un premier temps puis seulement régler la profondeur des doigts bineurs !

Caractéristiques

Poids (la paire)

6,55 kg

Diamètre des doigts

250 mm

Hauteur pied

440 mm

Garanti

2 ans